No Lag Guide

24 octobre 2010

La feinte du cougar

Si elle n'a pas été inventée, du moins elle a été développée et certaines fois améliorée par un membre d'une certaine Team sur Call of Duty: Modern Warfare 2.

Alors qu'est-ce que la Feinte du Cougar ?

Feinte

C'est tout simplement un mouvement particulier, exécutable dans n'importe quel FPS, voir certains RPG. Il consiste à faire un rapide déplacement latéral (straf) à un angle où une porte pour apercevoir rapidement ce qui se trouve derrière, sans s'exposer trop longtemps à un éventuel danger et revenir à sa position initiale. Le tout en moins de 2 secondes. Ceci laisse un temps relativement court aux adversaires pour vous apercevoir, viser et tirer, mais vous permet quand même de faire une rapide reconnaissance des lieux avant de se lancer. Nous avons donc une Feinte, puisque l'ennemi croit que vous aller continuer votre déplacement, nous l'avons attribuée au Cougar car c'est un animal rapide et rusé.

Maintenant analysons différentes façons de conclure la Feinte du Cougar. Ce sera surtout en fonction de la façon dont réagi le ou les adversaires, cela dit, rien ne vous empêche de faire ce que bon vous semble =)

Premier cas:

- Vous faites votre feinte, TAC! Vous voyez que l'ennemi est retranché dans une position qui lui est favorable (un angle de pièce, dos à un mur, bref, une campouze...). Là encore, deux options, soit il vous a vu et a essayé de vous plomber, soit il ne vous a pas vu et vous avez assez confiance en vos talents de fin tireur pour lui coller une balle dans le pif, et BAM!
S'il vous a vu, vous terminez votre feinte et revenez en arrière en un éclair, TAC! Là, soit vous balancez une Flash ou une Smoke, BIM!, et foncez dans le tas, sans aucune finesse, soit vous vous grouillez et essayez de le contourner, par quelque côté que ce soit. Cela vous donnera une occasion de mettre un joli coup de cut, TCHAC! Donc Tac-tac Bim Bam, Tac-Tac Tchac, ou Tac Bam ! C'est selon.

Deuxième cas:

- Vous faites votre feinte. L'ennemi vous a vu, et vous fonce dessus. Là, soit vous la jouez far-west et ça sera celui qui dégainera le plus vite, soit vous terminez votre feinte. Là, deux techniques. La première, plus simple consiste à juste attendre à l'angle que votre adversaire passe en courant pour lui mettre un taquet, au risque de vous faire flasher avant si le mec est pas trop con. La deuxième consiste à courir comme si vous fuiyez, vous avez donc un léger avantage de distance et pouvez ainsi, soit vous cacher et attendre que l'ennemi se mette à découvert, soit anticiper ses déplacements de sorte à vous placer derrière lui. Après c'est à vous de choisir la façon dont il mourra, ça fait toujours plaisir. Si vous avez assez d'avance sur votre adversaire, vous pouvez aussi anticiper son arrivée au tournant et y aller à coup de grenade ou roquettes. Comme vous saviez que quelqu'un arrivais cela ne fait pas de vous un débile profond distribuant des roquettes au pif.

Je parlais des RPG au début, car en effet cette technique peut être appliquée dans ce style de jeu. Parfois les ennemis à abattre sont équipés d'armes de jet (arcs, arbalettes, fusils, lance-pierre...), ce qui leur interdit de tirer si vous ne vous trouvez pas dans leur ligne de visée. De ce fait, une fois vous avoir aperçu au tournant et aussitôt disparaître, il vous foncera dessus pour vous canarder. Comme dans un FPS, vous n'avez qu'à l'attendre patiemment, la dague prête à lui trancher les artères. Si vous disposez d'un coup incapacitant, c'est le moment.

Il faut beaucoup d'expérience et de maîtrise de soi pour ne pas tomber plusieurs fois dans le piège de la Feinte du Cougar. Ces deux qualités sont très rarement présentes dans la population joueuse, ce qui fait de la Feinte du Cougar un atout redoutable et durable face aux connards standard qu'on croise sur le live.

Posté par rikkubeauty à 11:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]


17 octobre 2010

La sulfateuse

Connue aussi sous le nom de Gatling Gun, de son inventeur Mr. Gatling, c'est une arme à canon rotatif qui a la particularité d'éxpédier un nombre hallucinant de balles dans un temps outrageusement court. Remercions ce monsieur qui a contribué à rendre le frag réalisable par les faibles d'esprit. Un beau geste de sa part dans ce monde toujours à la recherche de solutions pour faciliter la vie des personnes mentalement diminuées.

On démarre sec, car reconnaissons-le, c'est une arme pour les bourrins dégénérés.

Dans un pistolet (ou revolver) vous avez entre 6 et 14 coups en moyenne. Dans un fusil d'assaut moderne on atteint les 30 - 40 coups. Mais dans une sulfateuse on peut arriver à 300 ou 400 balles. On presse la détente et en 5 secondes on vide le chargeur.

Je pourrais m'arrêter ici, les performances su-citées suffisent à comprendre l'absurdité d'une telle arme dans un FPS. Mais comme pour toute absurdité, il y a des gens pour en tirer profit. Et je me vois dans l'obligation de vous prévenir de ces gens.

Nous devrons mêler aux Gatlings Guns les mitrailleuses lourdes, ou Heavy Machine Guns (HMG, en anglais), c'est comme un fusil d'assaut, mais avec un chargeur 10 fois plus gros, le tout pesant une quinzaine de kilos. Car les gatling ont eu tendance à disparaître de l'arsenal standard des FPS, mais en restant disponible à certains emplacements fixes sur les maps dans certains jeux. Un élan de lucidité de la part de nos chers developpeurs, c'était bien parti...

Le vrai problème avec ces armes, c'est que, comme expliqué dans l'article précédent sur les Snipers, les FPS offrent depuis un certain temps déjà la possibilité au tireur averti de tirer à travers un mur ou un obstacle. Alors mettez vous à la place du joueur de base qui se trouve face à un immeuble occupé par des adversaires planqués dans les recoins de chaque pièce. Vous êtes là, avec 400 balles dans le chargeur, devant ce mur que vos balles n'auront aucun mal à traverser... pourquoi hésiter ? Allons-y tirons au pif et comptons combien de campouzes on dégomme. 1, 2, 3... bravo, c'est pas mal, félicitations, vous êtes presque un bourrin dégénéré.

Presque oui, car au moins là vous saviez que des gens se trouvaient en faction dans le bâtiment. Car voyez-vous, c'est là tout le problème avec les joueurs arriérés, ils te vident un chargeur à faire écrouler le bâtiment sans avoir si quelqu'un se trouve dedans, ami ou ennemi. Donc vous pouvez très bien vous faire buter par un "ami" alors que vous vous retranchez dans un bâtiment pour échapper à de vrais ennemis. Vous pouvez aussi très bien vous faire repérer à cause de l'autre abruti qui tire comme un taré dans un batiment vide et vous prendre une grenade ou une roquette alors que vous n'étiez que de passage...

Profitons-en pour introduire ici une notion du FPS encore non abordée. Le tir à l'aveugle dans les tournants et les portes. Explications:

Avant d'investir une pièce ou prendre un tournant de couloir, vous jaugez, vous scrutez, vous tendez l'oreille, bref, vous essayez de prévoir ce que vous verrez, normal. Dans le doute d'une menace potentielle vous balancez une flash, ou alors vous faites la fameuse "feinte du cougar" (notion complexe et pointue à laquelle sera consacrée un article en exclusivité pour le No Lag Guide). Et bien là non, il s'agit tout simplement de commencer à tirer tout en passant la porte ou l'angle du couloir, avec de la chance il y aura effectivement quelqu'un, ami ou ennemi qui sera là à attendre vos balles la bouche ouverte. Je vous demande où est le skill là dedans ? D'un point de vu logistique vous vous en foutez de tirer dans le vide, vous avez 400 balles dans le chargeur, et d'un point de vue déontologique vous vous en foutez de buter des potes, vous êtes un parfait crétin. Alors tout va bien !

Ayant une bonne ressource et parfois une précision douteuse, la Gatling et/ou les mitrailleuses lourdes sont surtout des armes à vocation défensive, pour tenir une position ou couvrir des coéquipiers lors de la traversée d'un point dangereux, ce qui s'avère très efficace dans une partie de capture du drapeau ou de QG dans CoD par exemple. Par leur poids, ces armes ralentissent le déplacement et empêchent la visée rapide en cas de contact rapproché innatendu, ce qui n'en fait pas une arme pratique pour l'assaut. C'est pour ça qu'a été créé le Fusil d'Assaut ! (M-16, Famas et autres joyeusetés) Nous en reparlerons.

En conclusion, si vous ne voulez pas vous faire buter toutes les 30 secondes avec vos 400 balles en réserve, prévoyez de jouer en défensif, d'essayer de tenir un bâtiment, en couvrant les différentes entrées, et si vous êtes repéré, bougez PUTAIN ! Restez pas accroupi comme un con dans le même coin pour acceuillir les patates à bras ouverts! Ou essayez de couvrir vos coéquipiers, donnez-leur un soutient, faites quelques tirs de dissuasion lors ce que vous passez dans une zone fréquentée ou à risque, pour permettre à vos amis de passer sans se faire repérer et ainsi contourner les positions ennemies, sans pour autant faire un full-auto de 400 tirs au milieu d'un couloir...

Posté par rikkubeauty à 23:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 octobre 2010

Le Fusil à lunette

Ou Snipe (prononcer à l'américaine Snaïpe). C'est une arme déjà maintes fois évoquée dans ce journal. Notamment dans l'article de la campouze et de la plancouze.

Tristement célèbre par sa capacité à tuer un ennemi en une balle, la plupart du temps. Car voilà, dans la réalité, ces armes sont en général d'un calibre plutôt important occasionnant à la cible de gros dégâts. Seulement, dans la réalité, contrairement aux jeux vidéo, il n'y a pas de bugs exploitables, de tricheries ou autres saloperies.

Effectivement, les Snipes sont les plus soumis aux bugs et déséquilibrages. Pour ne citer que quelques exemples:

- La capacité de traverser plusieurs murs avant d'atteindre la cible, voir même toute la map, comme c'était le cas dans Counter Strike avec l'AWP.

- La capacité de tuer un ennemi en une balle dans l'orteil... sûrement par exsanguination, ou choc traumatique.

- Dans certains jeux, le Quick Scope, une manipulation qui consiste à passer très rapidement en visée par la lunette et en tirant dans la demi-seconde qui suit. Il suffit alors que la cible se situe dans le cercle de la lunette pour la toucher, sans pour autant qu'elle soit au centre du viseur... avec un peu d'entrainement c'est une manipulation relativement simple et qui permet de largement augmenter sa rapidité d'exécution. C'est comme si vous dégainiez avec un fusil mitrailleur sauf que là vous tuez en un coup avec une zone d'impact couvrant 70% de l'écran. Sympa. Technique largement utilisée par les mous de la tige et ramolis du bulbe, cela dit en passant.

Comme je disais au début, cette arme souffre d'une très mauvaise réputation, tous bugs et autres perversités mises à part, à cause des Campouzes justement. En effet, quoi de plus simple que de s'allonger dans les fougères, totalement invisible à toute personne passant à plus de 3 mètres de vous, à surveiller un tournant de couloir 800m plus loin. Certains arrivent à tenir cette position pendant des dizaines de minutes, sans bouger d'un poil ! Un exploit dans l'inutilité et la crétinerie.

Seulement voilà, comme à tout abruti, il manque toujours une case. Et cette case manquante va vous permettre de tirer un fabuleux plaisir à jouer contre ce genre de taches. Un concept très simple, qui se résume en une phrase: "Ce n'est pas parceque vous ne voyez pas les ennemis, qu'ils ne vous voient pas" =).

Vous voyez où je veux en venir ? Si, si, souvenez vous la dernière fois que vous avez vu une touffe d'herbe se déplacer discrètement, en regardant au loin, guettant sa proie facile, alors que vous vous trouvez debout à côté de lui à admirer son costume de camouflage, en cherchant la façon la plus efficace de buter ce connard en blessant son ego démesuré. Et c'est là que ressort toute la personnalité de chacun. Les plus discrets et sournois vont sortir le couteau de chasse et tailler le mec en entre-côtes. D'autres vont vouloir savourer l'instant en changeant d'arme, faisant durer le plaisir, sortir par exemple un pistolet, prendre largement le temps de viser la tête et presser la détente. D'autres encore, plus sanguinaires et rageux sortiront le fusil à pompe pour coller une décharge de plomb et leur aérer la cervelle. Chacun son style, ce qui compte c'est le résultat: un crétin mort et enragé.

Malgré toute cette dépravation et décadence, il subsiste encore beaucoup de joueurs conscients abonnés au Fusil de précision. Voir un bon Sniper jouer est un réel plaisir. Contrairement aux autres armes cela ne consiste pas à juste viser et vider son chargeur dans l'espoir qu'une balle fasse mouche. Là vous avez une balle, et il faut que ce soit la bonne. Il faut connaître son adversaire, savoir où ils se regroupent, pouvoir anticiper ses déplacements et bien évidemment, avoir de très bons réflexes. Tout cela demande non seulement de l'entraînement mais aussi une grande coopération avec ses coéquipiers, une bonne transmission de l'information. Ainsi, dans une bonne team, le sniper désigné sera constamment au courant, en temps réel, de l'emplacement des ennemis. Et quand toutes les compétences sont réunies, un ennemi désigné doit pouvoir être abattu dans les 10s qui suivent l'indication de sa position.

Vous voyez bien que tout cela n'est pas à la portée du premier débile venu. Ce qui explique que l'on croise beaucoup plus souvent le premier cas de figure cité dans l'article que le second...

Posté par rikkubeauty à 21:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 juin 2010

Le Lance-Grenade

Premier article d'une petite série consacrée aux différentes armes over-abusées des FPS d'aujourd'hui et d'antan.

Aussi connu sous le nom de "Lance-Patates" (en référence à la patate chaude ou à la forme patatoïde d'une grenade), cette arme sert à pouvoir lancer une grenade explosive à une distance beaucoup plus grande qu'à la main et présente l'avantage de faire exploser la grenade instantanément au contact d'une surface.

Nous sommes donc en présence d'un engin capable de provoquer des détonations importantes à de grandes distances de façon tout à fait sournoise et lâche.

Beaucoup trop de joueurs l'utilisent comme si c'était la seule arme disponible du jeu, en occurrence Call of Duty (CoD). On pourrai aisément comparer son utilisation à celle d'un mortier. En règle générale, sur le champ de bataille, et ceci depuis les premiers affrontements de la guerre de 14-18, le mortier ou obusier est placé à une position fixe, tirant des obus en continu vers une zone ciblée, qu'il y ait des ennemis ou non. Pour les coups au but c'est au-petit-bonheur-la-chance.

Dans CoD c'est exactement  la même chose. Le joueur lambda s'équipe fièrement de son lance-grenade, vise une zone au hasard susceptible d'être fréquentée par des ennemis et tire. Dans le principe ça a l'air innocent et tout à fait sain.

Mais non.

Vous êtes en faction autour d'un bâtiment, le headshot il y a 5 secondes était votre 8ème frag d'affilée, vous êtes chaud, vous avez le "flow", ça se passe bien, vous êtes content mais concentré. Comme vous n'êtes pas un campeur de mes deux, vous bougez. Vous vous avancez vers le tournant du hangar pour voir si un ennemi ne s'approche pas au loin et éventuellement lui mettre une tête. Et là, alors que vous êtes à 10 mètres du tournant, une explosion, une killcam, une mort.

Dans un  premier temp vous vous dites: "C'est une blague ?" (petite dédicace). Mais c'est simple, un abruti handicapé du sens moral, de la réflexion, du fair-play, du sens tactique, de ses mains, de sa putain de grosse tête de noob, de...  vous a tué complètement sans le vouloir, sans vous voir, sans réfléchir, sans viser, sans couilles...

Et c'est bien là tout le problème, le lance-patate met à portée de canon aux plus démunis intellectuellement la possibilité de faire des frags... comme on le sait tous maintenant, les arriérés constituent une bonne partie du public utilisateur de ce jeu. Je vous laisse faire l'addition: Crétins + Lance-patates = Abrutis.

On excuse la présence du Lance-grenade par le souci de réalisme du jeu. Cet équipement étant toujours très utilisé sur le vrai champ de bataille actuel.

Dans certaines parties, et de plus en plus souvent, au départ, vous avez tout intérêt à vous planquer le plus vite possible! Ce n'est pas de la lâcheté, ni de la campe, mais de la survie. Car dans Modern Warfare 2 (MW2), certaines maps offrent la possibilité de fraguer les joueurs directement au point de spawn, avec un lance-patates, là où ils sont bien groupés et immobiles... d'où la nécessité de se barrer en courant le plus vite possible dès le démarrage de la partie. Malheureusement il faudra faire avec jusqu'à la fin, les éditeurs de maps n'ayant pas prévu cette dérive comportementale, il n'y aura jamais de patch correctif...

Comment faire alors, pour contrer une attaque au lance-patate ? Tout dépend de la map, le mieux étant de bouger sans arrêt, et oui, bouger vite discrètement et de façon réfléchie, c'est le secret ultime de la victoire ! Se déplacer sans se faire repérer, laisser les crétins en face arroser de grenades votre ancienne position et leur faire un scalp par derrière.

Ça a l'air prise de tête comme ça, devoir se creuser la soupière pour arriver à buter un connard qui va respawn trois secondes plus tard et recommencer sa connerie, mais en réalité, cela vous place au rang de "joueur", le vrai. Le mec en face étant plus proche du "bot" avec une seule ligne de commande, répétant tout le temps la même action, au même endroit: PATATEEEEER !!!!!

 

Posté par rikkubeauty à 13:08 - Commentaires [3] - Permalien [#]

05 juin 2010

Les Français

Là, tout de suite, vous vous mettez sur la défensive. Et comme je vous comprend. J'ai toujours eu une approche négative sur les thèmes abordés, alors vous vous dites: "Qu'est ce qu'il a contre les français" ?

Beaucoup de choses ! Mais il y a une règle qu'il faut respecter: "Ne pas généraliser". Les français ne sont pas tous pareils et la minorité d'innocents ne doit pas subir les conséquences des actes d'une majorité de crétins. Oh oui c'est violent, mais là, on va en prendre pour notre grade.

Les français sont râleurs, ça, tout le monde le sait et l'avoue plus ou moins. On fait des blagues Belges sur les frites comme on fait des blagues Françaises sur les grèves. La France n'est pas réputée pour son accueil chaleureux, ni pour sa courtoisie, du moins par ceux qui cherchent à voir au delà de la formule baguette-béret-pinard.

Mais sortons du contexte mondial général pour ce fixer sur ce qui nous intéresse: les jeux en ligne.

La réputation des français dans le jeu-vidéo multijoueur n'est plus à faire. Et c'est bien le problème, elle est faite, et c'est trop tard... les français sont des boulets et des connards insupportables.

Prenons un exemple simple: Guild Wars. Le fameux MMORPG de NCsoft qui compte plusieurs millions de joueurs dans le monde. Lorsqu'on se trouvais dans une ville, on pouvais choisir sur quel Serveur retrouver les autres joueurs. Ainsi, on avait des serveurs dédiés aux français, aux allemands, aux  anglais, aux chinois, etc... 

Donc, quand vous arrivez sur un serveur Français, vous êtes submergé de messages écrits en langage SMS bourrés de fautes vous suppliant de l'aide sur des quêtes de débutant et harcelé par les messages de vente / achat dans le canal de discussion global (alors qu'un canal de discussion pour le commerce existe) rendant toute conversation impossible. C'est le stade basique du connard qui ne peut pas respecter des règles rudimentaires.

Pour rendre la scène plus concrète aux non-initiés au MMORPG, imaginez la finale de la coupe du monde France-Brésil, la France marque un but décisif, c'est l'euphorie, la joie, l'orgasme, bref... à ce moment là, vous entrez dans le stade et cherchez quelqu'un pour vous aider à trouver la boulangerie la plus proche. Voilà.

Notez que, en observant quelques secondes le canal de discussion, vous verrez toujours, toujours, toujours, toujours deux ou trois joueurs en train de se câliner avec des insultes diverses et variées. C'est une constante. Bref, vous vous trouvez dans un Souk total au milieu de bêtes sauvages enragées.

Pour parer à ce problème, j'avais pris l'initiative de jouer sur les serveurs anglais. Deux avantages: ça fait travailler ton niveau d'anglais et il n'y a pas de français. Seulement voilà, dès que je me présentais à d'autres joueurs comme étant français, j'était automatiquement viré du groupe et relégué au clan des débiles profonds. Loin de me laisser faire, j'essayais d'argumenter avec ces gens doté de préjugés féroces envers les "frenchies". Jusqu'au jour où l'un d'eux m'a dit: "C'est impossible de jouer avec des français, vous êtes tous égoïstes, malpolis et sans aucun sens du fair-play".

Ça m'a fait réfléchir...

Et, avec le recul, c'est bien vrai. Les joueurs français sont égoïstes. Parfois même au sein de leur propre alliance/clan/guilde/team. C'est chacun pour sa tronche, et que les autres aillent crever, ça me fera plus de "loot". Pour avoir été membre de nombreuses communautés de joueurs français dans divers jeux en ligne, je peux confirmer, presque scientifiquement, que c'est la stricte vérité. Un jour ou l'autre, quoi qu'il advienne, le groupe se dissout. Il y en a toujours un pour pas être d'accord avec l'autre sur une pure connerie insignifiante et tout ça fini en joute verbale générale et deux jours plus tard le clan n'est plus. Si vous avez connu un groupe de joueurs français qui est resté soudé ad vitam aeternam, soyez-en fiers, vraiment.

Mal élevé, tel est le joueur moyen français. Son catalogue d'insulte est aussi large que le trou de la sécu. Insulter son écran, son PC, sa manette, les bots, la map, les developpeurs, c'est bien, c'est important pour la santé du cigare. Mais insulter les autres joueurs, gratuitement, sans raison, c'est profondément débile. On retombe sur l'éternelle question: pourquoi ces gens veulent-ils tant être détestés?

Le français est quasiment totalement dépourvu de sens du Fair Play. Admettre la défaite, saluer son adversaire, s'unir contre un ennemi commun, féliciter un exploit... toutes ces choses que ne font pas la plupart des joueurs. Ce ne sont pourtant que quelques mots à prononcer ou écrire: "good job", "well done". Ou juste un "gg". Les bonnes manières se perdent. A l'inverse on assistera à un flot de reproches et d'insultes visant à discrédibiliter les efforts de l'équipe adverse. Bravo.

Maintenant que vous avez tous réalisé que vous avez fait preuve, au moins une fois, d'un des comportements décrits au dessus, vous pouvez réfléchir et essayer de faire en sorte que nous, les "french people" ne soyons plus victimes de préjugés aussi violents. C'est pas gagné, mais il y a de l'espoir.

Et là, ce n'est plus aux gentils français mais bien aux autres que je vais m'en prendre. Car comme je le disais au tout début, il ne faut jamais généraliser. Si 80% des français sont des cons, les autres 20% sont des gens bien. Avant de vomir des insultes par tous les pores, jaugez la personne devant vous, virtuellement ou pas. S'il s'avère que c'est un abruti fini, l'ignorance totale est la meilleure solution, à mon humble avis. C'est à peu près la même attitude à prendre face à un Kevin. Ignorer ce n'est pas s'écraser, au contraire. Vous prouvez que le mec en face n'a aucune valeur et ce qu'il dit encore moins. S'il n'est pas assez malin pour le comprendre, c'est d'autant plus jouissif =)

Parfois, on se laisse déborder par nos émotions, face à des associations de campeurs-lance-patates-je-m'assoie-sur-une-fougère-et-je-bouge-pas. Le tout est de savoir se maîtriser et ne pas adopter une conduite de dépravé dès qu'on allume sa console ou son PC. ;o)

Posté par rikkubeauty à 00:01 - Commentaires [3] - Permalien [#]


04 juin 2010

Les Tags de Teams

C'est un détail, mais qui a son importance ! Encore une fois cela s'applique surtout aux FPS.

Souvent placé entre crochets [xxxx], le tag de team se compose de 4 caractères. Quatre ça peut paraître insuffisant pour nommer une team, mais encore une fois, nos chers amis barrés congénitaux du monde multijoueurs ont exploité toutes les possibilités pour faire étalage de leur immaturité et stupidité croissante.

Au même titre que pour l'Avatar, le tag de team est une occasion supplémentaire de provoquer, déranger et insulter. Nous, les gens mentalement normaux, n'y penserions même pas. On aurait tendance à faire des abréviations, comme par exemple [ĐĐ99] pour une team qui s'appellerai "Damage Dealers 99", avec une particularité sur le "D" pour marquer le caractère unique de la team. On a tous croisé une team nommée [GIGN], en hommage aux braves hommes de notre fière Gendarmerie Nationale (non, pas d'ironie, pas de sarcasme) ! Bref, un nom qui incarne l'état d'esprit des membres de l'équipe, quelque chose de représentatif !

Mais non. Il y a toujours des blaireaux. Je vous épargne un monologue enragé sur la bêtise humaine et le futur de la planète. Voici quelques exemples de tags de teams trouvés par ci et par là, avec leur explication et/ou traduction:

[RAPE] : Viol, en anglais.

[PUT1] : Putain, en langage SMS.

[T1PD] : T'es un PD

[FUCK] : ...

[COCK] : Bite, en anglais. Existe aussi en VF.

[SUCK] : Suce, en anglais. Existe aussi en VF.

[GODS] : Dieux, en anglais.

*soupir*

Que doit-on penser des joueurs de la team nommée [COCK] ? Que ce sont des bites ? Qu'ils aiment les bites ?

Et la team [T1PD] ? Ils cherchent peut être des partenaires sexuels ? Je pense pas que CoD soit le bon endroit pour ça.

Comment réagit la team [GODS] lorsqu'elle se prend une raclée ? Les dieux sont immortels pourtant !

Et les [RAPE] ? C'est un rassemblement de violeurs récidivistes ? Que font-ils sur Xbox ? Que fait la police ? Peut être s'entendraient-ils bien avec les [COCK] ?

Remarquez l'omniprésence de l'appareil génital masculin dans les Tags. C'est troublant. Cela doit cacher certains complexes... m'enfin bref, cela ne nous regarde pas =D

Ce phénomène est malheureusement très courant, et vous pouvez être certains qu'une fois en jeu, les membres de ces teams, par leur comportement, vous permettra de faire le lien entre le nom de la team et les joueurs.

Certes, tout ceci n'est basé que sur des suppositions et des observations. Le tag de team est encore un petit détail qui, avec tous les autres, fait un tout. Je cherche uniquement à comprendre pourquoi. Pourquoi ces gens mettent tout en oeuvre pour que les autres ne les aiment PAS ! Quel est l'objectif de ces personnes qui font en sorte d'être détestées ? L'isolement social ? Alors pourquoi jouer en ligne avec des millions d'autres personnes ?

Posté par rikkubeauty à 00:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]

03 juin 2010

Les Avatars

Je pense qu'il y a de quoi discuter. L'Avatar étant l'image ou le personnage virtuel représentant le joueur dans une communauté et/ou monde virtuel. On peut donc en trouver dans les forums, les blogs, les commentaires d'articles sur des sites, les jeux en ligne, bref... partout.

Comme dit plus haut, l'Avatar est censé représenter la personne cachée derrière les actions et paroles qu'il aura ancré sur le web. On imagine facilement les perversions auxquelles certaines personnes à l'esprit tordu vont se livrer. Toujours dans le but d'attirer l'attention, déranger, provoquer, faire chier, des malfaiteurs mettront des images qui n'ont aucun rapport avec eux-mêmes. Du moins au premier abord. Mais quand on réfléchi, en fait, ces petits malins ne le sont pas tant que ça...

Prenons un exemple trouvé sur un forum totalement au hasard:

Image_2

Tout d'abord, graphiquement, rien à dire. Mais le bougre a utilisé un site tiers pour créer sa petite image à son effigie.

En supposant que dans la vraie vie réelle ce monsieur ressemble vraiment à ça, on l'imagine amputé de 4 doigts de la main gauche, ce qui l'oblige constamment à faire des "fuck" à tout le monde dès qu'il veut pointer quelque chose du doigt, ou juste faire un coucou. On imagine par la suite que cela à du lui valoir quelques soucis avec les forces de l'ordre, ce qui explique le bonnet de prisonnier, le tatouage qui s'en suit, les lunettes de mafieux et la boucle d'oreille dorée à l'oreille droite pour équilibrer la symétrie faciale par rapport au tatouage.

Blague à part, ce monsieur a donc choisi de se représenter en faisant un signe injurieux de la main. Comme ça, sans le connaître, à brûle-pourpoint, ça nous donne pas très envie d'engager la discussion. On peut imaginer que la vie a été rude dans son enfance, et qu'il a donc naturellement de l'aversion envers les gens, quels qu'ils soient. Ou alors fait-il preuve d'un vide intérieur le laissant dépourvu de personnalité, et comme souvent dans ces cas là, on adopte l'attitude "je nik le system".

Malgré tout cela, peut être qu'en réalité cet homme est quelqu'un de tout à fait honorable, de bonne famille, bien élevé, avec une femme et des enfants, père de famille à l'honneur infaillible. Mais étant donné qu'il s'est inscrit dans un forum de Tuning il n'a pas eu d'autre choix pour affirmer sa virilité et son associativité que se présenter en tant que rappeur ex-taulard.

Mais la vérité est ailleurs, nous ne la connaîtrons jamais.

En bref, l'Avatar est trompeur ! Mais il peut s'avérer une arme efficace contre les faibles. Je vais vous faire part d'une expérience menée par mes soins.

Sur le Xbox Live, j'avais au départ créé un avatar à mon image, les cheveux longs, noirs, la pilosité faciale, bref, un homme, un vrai. Jouant la plupart du temps à Call of Duty Modern Warfare 2, je croisais bien évidemment tout un tas de psychopathes dégénérés que j'ai eu un malin plaisir à décrire dans les articles précédents =)

J'était donc souvent le destinataire de messages au contenu douteux ou au contraire, fort explicites sur l'opinion que se faisaient les autres joueurs sur ma personne. Quelques insultes basiques ou un sarcasme pas frais sont plus des motifs d'amusement que d'énervement. Toutefois, comme toute chose, c'est à consommer avec modération. J'en ai donc eu marre.

L'idée m'est venue de transformer mon avatar en un modèle féminin. Au départ une blonde, avec le moins de tissus possible comme fringues. Tout en restant dans le crédible. Comme par enchantement les messages agressif ont stoppé. Certes, restait le fait que je marque mon origine française dans mon profil, ce qui me valais de temps à autre une petite boutade rigolote pleine d'insultes de la part d'autres excités.

J'me suis finalement dit que la blonde habillée en tennis-woman c'était un peu trop "cheap". Alors j'me suis fait (en tout bien tout honneur) une brune habillée en noir modèle athlétique sexy. Depuis, je ne compte plus les demandes d'ajout en liste d'amis que j'ai reçu(e). Et les attaques ont définitivement cessé.

Toute cette tromperie et provocation n'est pas très glorieuse, je l'avoue. Le plus honnête reste de mettre une image ou quelque chose qui fasse partie de vos intérêts majeurs, à défaut de votre propre tronche. Une paire de nichons, si vous voulez, à vous de voir l'image que vous voulez donner de vous aux autres =)

 

 

Posté par rikkubeauty à 12:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 mars 2010

La Touchette

J'avertis tout de suite les esprits tordus, la "touchette" ne s'applique pas du tout à un contexte sexuel, ni même sensuel. C'est un terme purement technique de la guerre moderne virtuelle.

Il désigne le fait de toucher sa cible sans la tuer. Et oui c'est possible, grâce aux règles imposées dans les FPS permettant à votre personnage (et donc aux ennemis aussi) d'encaisser une, voir plusieurs balles, voir même un chargeur complet ! Voir l'impact d'une roquette !! Voir même une explosion de Grenade à 30 cm !!! VOIR MEME UN BOMBARDEMENT !!!!!!

...

Adieu la barre de vie, les Health Points (Points de vie), les potions et kits de soin. Bonjour à l'auto-régénération spontanée. En effet, à peine ayant subi des dégâts votre personnage se soigne tout seul comme un grand. Ne cherchez pas à savoir comment on peut se prendre trois balles dans le buffet et se relever en tapant un sprint sur 800m, le tout en moins de 10 secondes. C'est le jeu, c'est la magie, c'est comme ça.

Certains FPS proposent un mode de jeu plus réaliste, où les personnages sont censés mourir au premier tir encaissé. Je dis bien "censés", car ce n'est que de la théorie. Dans la pratique c'est bien différent. Lorsque vous pointez votre viseur sur la tête d'un mec qui dépasse du muret en face et que vous tirez, il y a une distortion spatio-temporelle à ce moment précis, créant deux dimensions tout à fait parallèles. A savoir:

- L'une où le mec se prend une balle dans la tête sans comprendre d'où ça venais et vous injure autant que faire ce peut. Et vous êtes content.

- L'autre où vous voyez vos balles ricocher littéralement sur la tête du mec. Là vous faites "touchette". Le mec se retourne, vous vois, et vous tue.

Vous vous trouverez toujours dans la deuxième.

Explicatons.

<passage technique bourré de trucs complexes>

Tout ceci est une affaire de "hitbox". Pour ceux qui ne connaissent pas le terme (les ignorants), la "hitbox", comme son nom l'indique, est une "boîte" invisible qui correspond aux limites physiques de votre personnage. Elle va de pair avec la "skin" (peau, en anglais) de votre personnage, qui correpond à la partie visible. En gros, quand vous regardez votre joli bonhomme sur le terrain, superposé à lui il y a un objet invisible qui prend la même forme que le personnage et qui est censé le suivre parfaitement. Et c'est bien cet objet qui va encaisser les balles, et non pas la skin du personnage.

C'est là que se situe tout le problème, dans la réalité, la hitbox ne suit PAS DU TOUT votre personnage, surtout lorsque vous courrez. Il ya un décalage entre la skin et la hitbox des personnages, comme si elles étaient liées par des élastiques, au lieu d'être clouées l'une à l'autre comme cela devrait être le cas. De la même façon, notre muret de tout à l'heure a lui aussi sa hitbox. Il suffit que la hitbox soit plus grande que la skin pour qu'il y ait une zone à travers laquelle vous VOYEZ, mais à travers laquelle les balles ne passent PAS ! Et inversement.

</passage technique bourré de trucs complexes>

Si vous n'avez pas compris, mais avez la possibilité de jouer à Call of Duty Modern Warfare 2, allez dans la map "Favela" et essayez de tuer quelqu'un accroupi dans les bananiers =). Ne vous énervez pas.

Sur d'autres FPS comme Counter Strike, la précision des hitbox est dépendante d'un paramètre réglé sur les serveurs, généralement, elle est plutôt bonne. Sur CoD MW2 par contre... ce paramètre est décidé par les serveurs d'Activision ou Microsoft, et donc est TRES MAUVAIS ! Ceci dans un souci d'économie de bande passante, au détriment de la qualité du gameplay.

Tous des cons t'façons...

 

Posté par rikkubeauty à 14:12 - Commentaires [1] - Permalien [#]

12 mars 2010

Le "Patrick du 14"

Tout d'abord, sachez qu'il n'y a ici aucun à priori ni idée reçue sur les chaleureux habitants de ce merveilleux département qu'est le Calvados(14). Ni aucun grief envers les gens dont le nom / prénom est Patrick. Tout le monde sait que les Patrick ont souvent le coeur tendre et sont des gens aimables et serviables.

La preuve nous en a été faite dans Call of Duty: Modern Warfare 2 il y a peu. Explications.

Tout joueur français de jeux en ligne connais cette sorte de "coutume" de mettre son prénom puis son département en pseudonyme. C'est typiquement français, en effet, on a jamais vu de pseudo "Jack from Texas" ou "Manolo de Catalunya" ou encore "Boris Kamtchatka". Des fois c'est même encore plus précis que ça, on a directement droit au code postal du joueur, exemple: "Denis15230"... au cas où on ait envie de lui envoyer une petite carte postale, on a déjà son code postal.

Alors est-ce là un moyen de s'identifier et d'essayer de trouver des concitoyens proches dans ce si vaste pays qu'est la France ? Ou alors est-ce un moyen de dire "je suis du 39, et fier de l'être". Quoi qu'il en soit, cette façon de se décrire dans son pseudonyme a souvent (toujours) été associée au Kevin de base. Ceci s'expliquant par le fait qu'à l'origine, ces pseudos étaient surtout utilisés dans les salons de discussion pour mâles en chaleur dans les recoins sombres du net, histoire de tout de suite annoncer à ses proies d'où il vient et donc, les gens plus propices à une rencontre IRL (In Real Life pour les incultes).

Donc à fortiori quand on voit un "Patrick du 14" on s'imagine facilement une fausse racaille du Calvados qui cherche à pécho une éventuelle gonzesse sur CoD. Comprenez notre état d'hilarité face à ces individus =)

Tout est de savoir réagir face à ces joueurs. Ils peuvent très bien cacher leur jeu derrière un pseudo rigolo.

En occurrence, notre Patrick national a fait preuve d'un style de jeu assez particulier. A cheval entre le vrai noob et la plancouze. On pouvais facilement le trouver toujours aux mêmes endroits, et jamais dans des emplacements stratégiques, par exemple accroupi sur une voiture au milieu d'un parking. Voyant qu'il ne manifestai aucune animosité envers les joueurs qui le tuaient sans arrêt aux mêmes endroits à coups de couteau répétés, nous l'avons pris en affection. C'est devenu notre Patrick national.

Alors est née l'expression: "Faire son Patrick". A savoir, jouer dans un état second, à 30% de ses réelles capacités et donc se faire laminer la tronche à répétition, sans pour autant partir en Rage Quit. Avouons que c'est très rare, mais c'est toujours plus classe de dire "Putain j'fait mon Patrick" plutôt que "Putain j'me fait défoncer à mort". Excusez la dureté des propos.

Encore une fois, n'y voyez pas l'origine d'une secte "Anti-Patrick" ou d'un quelconque foutage de gueule, bien au contraire, ceci est un hommage. Un hommage à un joueur qui a fait preuve d'humilité et de persévérance alors que les éléments (et les joueurs) se déchaînaient sur lui.

Merci à Patrick du 14.

Scan0005

(cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Illustration par Yann (aka Sup Kal El)

Posté par rikkubeauty à 10:49 - Commentaires [1] - Permalien [#]

11 février 2010

le Rage Quit

Sujet délicat.

Presque tous les joueurs en ont déjà été victimes. Le Rage Quit consiste à quitter une partie, mais avec la rage, imaginez:

-La bave aux lèvres
-Les dents sérrées
-La sueur sur le front
-Les mains crispées
-Les yeux rouges de colère exorbités
-Le cri de rage sauvage postillonnant sur l'écran
-Les coups de pied/poings frénétiques

Cela vous donne une description globale de l'état du joueur en phase de Rage Quit. Ce n'est pas reluisant, rassurez-vous nous n'en sommes pas très fiers. Mais admettons-le, c'est pratique courante.

Le Rage Quit peut se produire n'importe où, n'importe quand avec n'importe qui. Il est l'aboutissement de la colère grandissante du joueur face à son impuissance à accomplir son objectif, que ce soit finir une mission, tuer une campouze, se venger d'un cheater...

Il peut aussi être néfaste au matériel et plus globalement à l'environnement physique proche du joueur. Dans un élan, un coup de poing mal calculé, un spasme involontaire, le joueur en plein Rage Quit est capable de détruire un clavier à coups de tête, décomposer une souris entre ses mains, assommer un proche avec une manette. C'est l'avantage de la manette sans fil, sa portée de tir est illimitée.

Le Rage Quit est un vrai processus, il commence toujours par un évènement révoltant et innacceptable par le bon sens et la logique du joueur, qui lui, est toujours de bonne foi. Par exemple un coup de couteau dans le dos alors qu'on est tourné dos à un mur, un headshot à l'autre bout de la carte d'un mec qui tire avec un pistolet à billes, un bombardement qui te tue alors que tu es au 17ème sous-terrain d'un bunker...
Ainsi débutent les insultes dites "légères", puis s'ensuivent les insultes "lourdes", les cris, les coups, le "lever-du-fauteuil" (le joueur se met debout dans son salon lui donnant la puissance supplémentaire pour contrecarrer la malédiction), puis finalement le Rage Quit accompagné des simptômes cités plus haut.

A savoir aussi, le Rage Quit n'est pas forcément un départ définitif de la session de jeu. Très souvent le joueur se reconnecte discrètement dans un délai très court (de 30 secondes à 2 minutes), l'air de rien, calme, cool & flex. La dépendance volonté de vaincre du joueur prenant le dessus. Avec la même fréquence, un deuxième Rage Quit s'en suit peu de temps après, qui lui, signe la fin définitive du labeur vidéo-ludique de la journée.

Mon avis est que le Rage Quit est une excellente façon d'exprimer sa rage intérieure sur un monde virtuel qui ne blessera personne psychologiquement. Physiquement, tout dépend de ce qui vous entoure =)

Posté par rikkubeauty à 12:45 - Commentaires [10] - Permalien [#]